(#009) Cavalcade des blogs – Entre saute-mouton et sauve-mouton : l’histoire de Hubert.

Logo-CavalcadeEt me revoici pour la troisième fois pour la cavalcade des blogs ! Après avoir décrit mon cheval idéal et raconté ma meilleure rencontre, je vais aujourd’hui passé au récit d’une histoire insolite. En effet, la cavalcade est ce mois-ci organisée sur le blog de Sophie Lebris et porte sur les situations incroyables que l’on peut rencontrer au quotidien. Avant dimanche dernier, il aurait fallu que je réfléchisse avant de trouver de quoi parler. Des situations bizarres, on en croise régulièrement mais pas de quoi faire un article dessus. J’aurais pu parler de l’amitié de mes poissons, animaux si souvent méprisés quant à leurs facultés. J’aurais pu… Mais non, rien d’assez inspirant. Et puis dimanche dernier, j’ai fait la connaissance de Hubert.

Hubert le mouton. Le contexte est simple : une amie et moi sortions de ma voiture, étions plongées dans le coffre en quête de boîtes de pansage et compagnie pour aller s’occuper de poneys. Et là, un énorme « HUBEEEEERT » résonne dans le parking (parking au beau milieu de la pampa, en terre, accolé à des enclos). Forcément, on sursaute, on se retourne… pour voir un mouton qui nous fixe. Le mouton, c’est celui qui a crié. Il nous a fallu à peu près trois secondes pour se rendre compte qu’il était coincé, trois de plus pour voir que ça devait faire un moment. La terre sous ses pattes était complètement dénudée à force qu’il se débatte, il tirait sur la barrière dont les mailles étaient juste assez larges pour qu’il s’y coince la tête.

Ce mouton, il appelait au secours. J’avoue, j’ai trouvé ça incroyable de sentir cette note d’espoir dans la voix du mouton, de le voir se tourner vers nous avec insistance, quitte à se tordre le cou dans les mailles. J’ai trouvé ça incroyable de voir un mouton appeler à l’aide, sachant qu’il y avait une petite chance de trouver là sa libération.

Bien évidemment, nous l’avons sorti de là. Ça n’a pas été simple puisque concrètement, il fallait entrer par effraction sur la propriété mais personne n’a répondu quand nous avons frappé et appelé. Et franchement je n’avais qu’une peur : que ce mouton « Hubert » se torde le cou en tirant, arrache la barrière ou que sais-je. Quoi que, nous aurions eu l’air malignes :

Alors comme ça, vous volez les moutons de Mr. Untel ?

Non, nous libérions Hubert. Il avait la tête coincée dans le trou, voyez, et puis il nous appelé à l’aide aussi…

Il a en effet fallu sauté un fosset pour escalader une barrière en métal et en bois, avant de traverser un premier enclos (Ou un mouton s’est fait une joie de venir se planter à trois mètres, nous fixer pendant dix secondes… avant de faire un joli pipi. Merci monsieur mouton, c’est charmant.) et de sauter une seconde barrière. Et là… Libérer un mouton coincé, c’était loin d’être simple. Mais il y avait danger et ça, ça occulte tout le reste, non ?

Voilà pour la petite histoire. Outre le détail que ce mouton bêle « Hubert », ce qui en soit est déjà assez original, il appelait consciemment au secours. Il se trouve qu’il a eu raison puisque nous avons joué les équilibristes pour lui. En définitive, les poneys n’avaient plus besoin d’être préparés et notre utilité là-bas n’a été que de délivrer cet animal. Comme quoi, le hasard fait bien les choses. ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !3 chevaliers sympas ont aimé cet article !

One Reply to “(#009) Cavalcade des blogs – Entre saute-mouton et sauve-mouton : l’histoire de Hubert.”

  1. […] puisque je vous avais déjà parlé de ma meilleure rencontre mais aussi de mon cheval idéal et de mon histoire la plus saugrenue, que je vous invite à lire si l’envie vous […]

Laisse ton avis !