(#081) J’ai testé pour toi… l’huile d’entretien Ungula Naturalis.

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

Tu le sais : je vis toujours de folles aventures avec B. Genre il trouve en permanence le moyen de me faire réfléchir sur sa santé, sur les saisons, sur l’équitation… Lui qui juste là avait des sabots de compétition (zéro soucis en sept ans de vie) a donc décidé avec ce début d’automne… de le commencer par un petit pourrissement de la fourchette ! Pas grand-chose, juste de quoi sentir mauvais du pied et me donner l’occasion de tester l’huile d’entretien de chez Ungula Naturalis.

Pour te résumer la chose, il y a quelques mois, David de chez Boutik Équestre m’a mise en relation avec la société Ungula Naturalis. Après un (long) coup de téléphone afin de déterminer mes besoins et ceux de B., notre pratique sportive et compagnie, me voici prête à tester divers produits.

Comme je te disais, l’occasion s’est présentée plus rapidement que prévue. J’avais utilisé, au cours de l’été, l’onguent spécial été pour sabots blancs et celui pour sabots noirs et j’en avais été extrêmement convaincue. Des pieds hydratés tout l’été, souples, tout beaux. L’hiver approche, je ne m’en fais pas le moins du monde… Et un beau lundi, les pieds du Ponichon se mettent à ne plus sentir le frais au curage. Je nettoie au mieux, le cure-pied creusent des sillons dans la sole, des morceaux blanchâtres se décrochent… Ok, c’est moche. 🙁

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

UNGULA NATURALIS ET SON HUILE À NOTRE SECOURS !

Composition & propriétés.

Vois-tu, à force de traîner sur Internet et sur les blogs, j’aime de plus en plus les compositions naturelles, sans rien de nocif ni pour moi, ni pour le ponito, ni pour la planète. Quand les trois sont réunis, je suis aux anges et si en prime, c’est du made in France (économie de transport du produit !), que demander de plus ?

Bon, sache déjà que chez Ungula Naturalis, c’est le cas. L’entreprise en elle-même est basée en France, tenue par une société française, avec un savoir-faire français. Tu ne peux pas faire plus frenchie mon ami.e ! En bavardant avec l’homme actuellement à la tête de tout ça, il m’a un peu expliqué leur fonctionnement : ils étudient les propriétés de produits naturels (huiles végétales, huiles essentielles, ce genre de choses), ils les mélangent puis ils testent. Si ça fonctionne, fantastique, ils continuent, sinon… Bah tant pis, on laisse tomber. 😛

Tu vois, c’est le genre de démarche qui me plaît bien ça : du naturel, on regarde si on peut allier diverses propriétés pour obtenir un produit fiable et fonctionnel, et ensuite on voit à en faire un produit commercialisable et facile d’emploi pour les clients. D’ailleurs, les clients font partie intégrale de cette chaîne puisque leur retours sont pris en compte ! Quelque chose n’est pas pratique d’emploi ? Trop liquide ? Ça gèle en hiver ? Prend feu en été (non, ça j’invente) ? D’accord, le produit sera retravaillé pour l’année prochaine histoire de mieux coller aux attentes. Du 100 % près des clients. 😀

Logo du site Ungula Naturalis pour le blog Pony Driver blog équestre

Enfin, revenons à nos huiles et fourchettes.

Ici, l’huile possède une composition très basique et naturelle, sans noms à rallonge :

  • 3 huiles essentielles
  • 4 huiles végétales
  • Vitamines
  • Extraits végétaux

Ok, ça ne nous avance pas à grand-chose mais, vu la composition, ce serait bête qu’un chimiste du dimanche se lance dans des copies à moindre prix chez lui, tu vois. Zou, trois gouttes par ci, quatre gouttes par là et hop hop, on soigne les pieds du poney à moindre frais grâce à la potion miracle d’Ungula Naturalis… Pas cool.

Le produit en lui-même est un produit d’entretien, donc il n’est pas spécialement destiné aux soins d’une fourchette déjà endommagée mais plutôt présent pour protéger la fourchette de ton destrier des agressions hivernales (copeaux humides, stagnation en box, humidité générale…) en lui offrant une aseptisation et une hydratation bienvenue. Son application permet ainsi de nourrir la fourchette, de l’assouplir, de la rendre plus résistante et davantage imperméable à l’humidité qui pourrait venir se glisser dans les lacunes pour y stagner et entraîner leur pourrissement.

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

LE PRODUIT EN LUI-MÊME.

Je ne l’ai découvert qu’au moment de l’appliquer. Le pot en lui-même est très pratique : petit, en plastique épais, avec un bouchon solide et facile à dévisser mais qui tient bien quand même (pour t’éviter la blague de retrouver tes brosses nageant dans de l’huile par exemple). Le pinceau est fourni avec et solidaire au bouchon. L’huile est plutôt fluide et crois-moi, c’est un gros plus : tu trempes ton pinceau, tu l’essuies un peu sur les bords du pot pour éviter le gaspillage, et en avant Guingamp  ! Ça suffit pour une fourchette et sa sole.

En prime, il sent bon. Genre un espèce de truc qui se mange, sucré, mais sur lequel je n’arrive pas à mettre le doigt. En tout cas, ça ne sent pas le truc de synthèse fabriqué dans un labo bizarre donc ça me va. 😀 Le flacon fait 400mL mais Bibou est presque opérationnel des pieds et j’en ai même pas utilisé un quart (pratiquement une dizaine d’applications déjà) donc c’est aussi économique comme format !

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

ALORS… ÇA MARCHE ?

Bah écoute… Le Ponichon avait un bon gros début de pourriture des fourchettes avant que je ne commence à l’appliquer, et maintenant ses pieds sont quasiment restaurés donc… Oui, j’en suis vraiment satisfaite ! Toutes les parties pourries se sont décrochées au niveau de la sole, laissant apparaître une belle sole lisse et solide, et les fourchettes se débarrassent aussi des mauvaises parts pour reprendre une apparence normale. Clairement, le produit a joué son rôle aseptisant avec brio et mieux encore ! En théorie il est prévu pour prévenir le pourrissement mais ici, il a même permis de le contrer à son début donc… Première victoire de l’hiver ! 😛

C’est vraiment un produit qui va rester dans mon sac de pansage tout cet hiver, avec applications régulières pour protéger le pied de ma chère humidité bordelaise.

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

SES BONS POINTS

  • Son efficacité redoutable
  • Sa composition 100 % naturelle
  • Produit made in France
  • Sa bonne odeur (si si, ça compte quand tu as le nez dessus)
  • Il ne tâche pas

SES MAUVAIS CÔTÉS

Pour une fois, je sèche… J’aurais bien aimé connaître sa composition exacte, même si je comprends qu’elle ne soit pas communiquée. Mis à part ça… Un pinceau un peu plus fin serait peut-être mieux, mais c’est juste histoire de chipoter !

Huile d'entretien Ungula Naturalis testée sur le blog Pony Driver, un blog équestre pour les cavaliers

Sache que si ce produit t’a convaincu.e, tu peux le shopper tout de suite sur le site de Boutik Équestre.

Grâce au blog, tu disposes de -10 % sur ta prochaine commande avec le code YA100 !

Logo Boutik' Équestre partenaire du blog PONYDRIVER

ET TOI, QUELS SONT TES SECRETS POUR ABORDER L’HIVER SEREINEMENT ? DIS-MOI TOUT, JE SUIS SUPER CURIEUSE !

Bien sûr, si tu as aimé cet article, tu peux l’aimer (en cliquant sur le petit cœur ) et même le repartager sur les réseaux sociaux de ton choix. Ce serait super top !

Des amis à toi galèrent l’hiver avec les pieds de leur monture ? N’hésite pas à leur partager cet article !

Et bien sûr, tu peux suivre le blog sur les réseaux pour ne plus manquer aucun article et recevoir tous les articles directement dans ta boîte mail !

RETROUVER D’AUTRES ARTICLES.

PONYDRIVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. (Aime-nous. ) (Nous, on t’aime déjà.)

Aime cet article du blog cheval Pony Driver

Rendez-vous sur Hellocoton !8 chevaliers sympas ont aimé cet article !

2 Replies to “(#081) J’ai testé pour toi… l’huile d’entretien Ungula Naturalis.”

  1. Mes secrets pour aborder l’hiver ? Mettre ma doudoune et avoir un vêtement de pluie dans mes sacoches 😉 Faire le plein de foin, surtout cette année, c’est pénurie par ici. Laisser libre accès à la rivière comme ça Ganesh va s’hydrater les pieds tout seul et ils sont toujours propres. Et au moins, l’eau de la rivière ne gèle pas……enfin, pas comme celle de la baignoire des gros.
    Et pour les pauses, je prends un complément pour les gros.
    Vala, vala 🙂

    1. Toujours avoir un vêtement de pluie prêt à être dégainer ! 😉 Je garde toujours soigneusement mon pantalon imperméable à proximité !

      Pour le foin, je compatis, ici il est d’une qualité assez médiocre en ce moment… Mais pratique, le coup de la rivière, haha ! 🙂

Laisse ton avis !