(#061) Sors du manège ! – Jumping de Bordeaux 2018, le récap’.

Tu le sais déjà peut-être : le Jumping de Bordeaux se déroulait du 07 au 10 février 2018 au Parc des Expositions de Bordeaux pour sa quarante-quatrième édition ! Il était comme chaque année marqué d’une étape des Longines FEI World Cup et du Devoucoux Derby Indoor (entre autres) et accompagné d’un village de plus d’une centaine d’exposants. Bref, il y avait de quoi faire et de quoi voir !

Comme tous les ans et résidant à proximité, je passe faire un tour histoire de repérer quelques bons plans ou nouveautés… Derrière les stands des grandes enseignes, je cherche le village des startups d’Hippolia histoire de voir ce qui se fait de nouveaux dans le monde équestre. J’ai déjà quelques petits noms en tête, repérés sur Internet ces derniers mois, et j’ai bien envie de voir en vrai ce qu’il en est…

Kavale, de chez Kephyre.

Premier arrêt chez Kephyre, ici présent pour la démonstration de son tout premier article : Kavale. Kephyre est à l’origine un jeune projet. Dans la gamme de tous ces objets connectés qui se développent dans le monde du cheval apparaît alors Kavale, un petit boîtier connecté « qui sauve des vies ».

Le concept ?

• Fixé à la selle, le boîtier permet l’alerte des proches (dont les coordonnées ont été au préalable enregistrées) en cas de chute. L’alerte est automatique et le temps d’intervention des secours est de fait réduit.

• Restant avec le cheval, il permet également de tracer l’animal… Donc de le retrouver plus rapidement et de réduire le risque d’accident (pour lui, ou pour autrui).

• Fixé sur le cheval au pré, il garde son rôle de traceur en cas de vol ou la fuite de l’équidé.

L’accueil sur le stand est très sympathique. Il n’y a personne (les gens doivent se dire « qu’est-ce que c’est, ça… ? ») donc on peut bavarder un peu. Tout est tout de suite expliqué, de façon claire, et ça donne envie d’en savoir plus. Et puis surtout, j’ai pu voir la bête en vrai. Sur la selle, je trouve ça vraiment chouette : c’est ni plus ni moins un petit boîtier attaché derrière le troussequin donc ce n’est pas encombrant ni difficile à amener ! Hop, on monte à poney tout seul (en manège ou en extérieur) et hop, on amène Kavale avec nous pour vagabonder l’esprit serein.

C’est chouette ?

J’avais vraiment envie de voir ça de mes propres yeux (je triche, j’en avais déjà entendu parler sur Internet) et je n’ai pas été déçue. C’est un concept que je trouve hyper-intéressant dans le cas d’un cavalier montant régulièrement seul, chez lui ou en extérieur. On oublie souvent que l’équitation est un sport dangereux, où l’on peut chuter et éventuellement perdre connaissance (ou être incapable de dire où on est !). C’est important de le garder à l’esprit et de mettre toutes les chances de son côté en cas de problème.

Si je suis un peu moins convaincu par la fonction concernant le cheval au pré (les capteurs à laisser au pré ont souvent mal vécus dans les témoignages que j’ai vu, et la housse ici ne me convainc pas des masses), j’adhère à 100 % pour l’utilisation montée ! Reste à cette jeune startup de monter un site Internet plus clair et sans Lorem Ipsum… Aller Kephyre, bon courage à toi, on attend de voir la suite !

Ces autres stands sympas à visiter durant le Jumping.

  • Equibao.

Après Kephyre, j’ai fait un grand graaaand tour en imaginant passer devant chaque stand… Eh bien laisse-moi te dire qu’on en découvre toujours un nouveau. C’est ainsi qu’au détour d’un croisement, je suis tombée sur celui d’Equibao, tout lumineux et tout mignon. Les produits sont bien mis en valeur, c’est clair, c’est propre… Bref, ça donne envie de s’arrêter et de regarder. De toute façon, c’est l’occasion parce qu’Equibao n’a pas de revendeur spécifique ! Pour trouver leurs produits, c’est soit sur le site de la marque, soit sur les quelques salons où ils se déplacent.

Le vendeur, Julien, est vraiment sympa et agrémente la vente de ses produits… Par des explications sur leur utilisation ! Et quand je parle d’explications, il sort carrément le grand jeu. En repartant, tu te retrouves même avec le mode d’emploi imprimé de la Magic Purple Lotion par exemple. Mais en vrai, c’est top : comme ça, tu es sûr.e et certain.e d’employer le produit au maximum de ses capacités.

Bon, évidement, visiter le stand m’a donné l’occasion de craquer sur la Magic Purple Lotion et sur le shampoing sec… en prévision des concours. Poney gris = poney jauni. 😛

  • Kozysocks.

Deuxième grande étape chez Kozysocks pour racheter… des chaussettes. Oui, c’est le concept de cette marque devenue incontournable dans le monde équestre. L’ambiance est très différente de chez Equibao puisqu’ici, c’est le boxon ! Mais les vendeurs restent tous au top et j’ai même le temps de blaguer avec l’un d’eux, affairé à remettre en masse des chaussettes. (C’est qu’elles disparaissent à la vitesse de la lumière, ces fameuses Kozysocks). Un stand bondé mais toujours bien organisé donc, et un accueil dans la bonne humeur.

  • Mademoiselle Cavalière.

Enfin sur la fin de journée, je tombe par le plus grand des hasards sur le stand de Mademoiselle Cavalière. Je ne sais pas si tu connais cette toute jeune marque de textiles cavaliers ? Ils proposent dans l’absolu des sweat-shirts mais aussi des t-shirts et, plus récemment, des doudounes ! Attention, malgré son nom, Monsieur Cavalier n’est pas non plus en reste puisqu’une gamme masculine existe également (ainsi qu’une pour les enfants). En cas de petite soif, tu peux même dénicher des mugs aux couleurs très sympas. Les filles sont très sympas mais se sont faites un peu pillées en cette fin de journée et il ne reste plus beaucoup de modèles. (Je trouve quand même le moyen de repartir avec un sweat, en amoureuse des hoodies que je suis.)

On regrette juste un peu l’absence de mentions légales sur leur site et de transparence, surtout quand on a eu vent de la polémique concernant WOW Store il y a peu… 😉

  • Des aventures plus marrantes.

Il faut bien le dire : un salon n’est pas un salon sans son lot de stands amusants. Le Jumping ne fait pas exception et comme chaque année, je m’en suis mise plein les yeux du côté des bottes. Multicolores, à motifs, à écailles, peintes… L’un des stands est champion toutes catégories dans le domaine ! Impossible de passer outre puisqu’en plus d’être littéralement scintillant et coloré, il occupe un large pan de mur. Rassurez-vous, quelques modèles sont aussi beaucoup plus neutre… Je vous laisse découvrir ça.

Bien sûr, de nombreux autres stands étaient présents. Entre les grandes enseignes, les écuries, les méthodes diverses et variées and co… Impossible de s’ennuyer !

De nombreuses démonstrations au Jumping de Bordeaux.

Le Jumping de Bordeaux, ça a aussi été l’occasion d’assister à de nombreuses représentations diverses et variées comme de l’attelage, du horse-ball avec des minis-cavaliers assortis à leurs shetlands (trop drôle et très sympa à voir), du tir à l’arc… Sans parler des étapes sportives du Jumping, comme le spectaculaire Devoucoux Derby Indoor (à ne manquer sous aucun prétexte) ! Bref, c’est l’idéal pour s’en mettre plein les mirettes (et voir tout ce qu’on ne sait pas – encore – faire) !

Rencontrer les potes blogueuses.

Après avoir longuement vagabondé au milieu des stands, essayé diverses choses et avoir échoué sur le stand librairie tenu par la librairie bordelaise Mollat, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer quelques copines blogueuses. Avec Mlle Poney, Soon-a-Horse et les Jolies Cavalières, nous nous sommes retrouvées autour d’un petit apéro pour terminer cette journée. C’était très sympa et j’espère avoir l’occasion de les revoir prochainement !

Je vous laisse avec quelques photos…

RETROUVER D’AUTRES TESTS DE MATÉRIEL.

PONYDRIVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. (Aime-nous. ) (Nous, on t’aime déjà.)

Rendez-vous sur Hellocoton !2 chevaliers sympas ont aimé cet article !

7 Replies to “(#061) Sors du manège ! – Jumping de Bordeaux 2018, le récap’.”

  1. On va pouvoir se revoir bientôt : Djazz débarque à Parempuyre samedi !

    1. Oh, trop cool ! 😀 Bonne arrivée en région bordelaise alors !

  2. Ouiouiouuiuuouuouiouiouiouiiiiii ! APÉRO ! !!!!

  3. […] Le Jumping de Bordeaux 2018 ! (#baroudeuse) […]

  4. […] Le Jumping de Bordeaux 2018 ! (#baroudeuse) […]

  5. […] Le Jumping de Bordeaux 2018 ! (#baroudeuse) […]

  6. […] Le Jumping de Bordeaux 2018 ! (#baroudeuse) […]

Laisse ton avis !