(#048) J’ai testé pour vous… – Le pantalon imperméable de chez Felix Bühler.

Eh voilà, l’hiver est là, avec son froid et surtout son temps pluvieux. Au chaud dans le club house, tu as de plus en plus de mal à trouver la motivation pour partir en trotting ou en balade et ce qui devait être une petite sortie en tête à tête avec Loulou se transforme en chocolat chaud au coin du feu. Mais avoue : si tu avais eu un peu plus de garantie de ne pas finir en Mister Freeze, tu l’aurais faite cette balade, non ? C’est quand même bien dommage de se priver de sortie à cause de quelques gouttes (glacées certes) ou d’une brise capable de te geler jusqu’aux os… Mais ne t’inquiète pas car pour pallier à ça, Felix Bühler a conçu LE pantalon qui te permettra de persévérer dans tes activités d’extérieur avec ton poney des champs ! Crois-moi, ce petit bijou m’a plus d’une fois sauvé la vie en Irlande. Laisse-moi te présenter la bête…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le pantalon imperméable de Félix Bühler, kézako ?

Une révolution ! Plus sérieusement, tu trouveras bon nombre de sur-pantalons de pluie en sellerie (virtuelle et ou réelle) mais laisse-moi t’expliquer pourquoi j’ai craqué sur ce modèle. Le (sur-)pantalon de pluie de Felix Bühler est conçu dans un matériau imperméable de qualité, aux vertus coupe-vent, et il se vante en plus de cela de rester respirant. Il se présente dans une matière qui pourrait ressembler à celle d’un Kway et paraît à première vue très fragile. Sans parler du look qui te transformera en un clin d’œil en un étrange mélange entre skieur et sac. Mais t’inquiète car derrière cette apparence un peu ingrate (celle d’un sur-pantalon quoi) se cache un véritable trésor. Je reviens sur mon expérience.

Et donc, au final ?

Eh bien laisse-moi te dire que j’en suis ab-so-lu-ment ra-vie ! Comme tu le sais sans doute, je suis partie travailler six mois en Irlande. Comment dire qu’il n’y a pas meilleur terrain de jeu pour tester ce petit pantalon imperméable… J’avais emmené le Kipwarm de Fouganza (dont tu peux lire le test ici) avec moi mais n’étant pas étanche, il n’a pas fait le poids face au déferlement des éléments lors des trails. Je suis donc très rapidement partie à la conquête de celui qui est devenu mon meilleur ami.

Imperméable, le pantalon de Felix Bühler l’est vraiment. Que ce soit les coutures ou le tissus en lui-même, t’inquiète que l’eau ne passera point. De même ce tissu tient ses promesses en te protégeant réellement du vent tout en restant respirant (je n’ai jamais eu trop chaud avec). Et ça, crois-moi, c’est parfait pour l’hiver ! Même lorsqu’il ne pleut pas, les bourrasques sans pitié auront tôt fait de te transformer en glaçon donc bon, on ne dit pas non à un peu de protection, n’est-ce pas ? Bref, il remplit ses fonctions de base.

Mais tu sais quoi ? Il y a mieux avec le pantalon imperméable de Félix Bühler ! J’ai adoré les petits détails techniques qui le rendent pratique. Tu trouveras ainsi des fermetures éclair sur chaque jambe, afin de pour l’enfiler en quatrième vitesse au moment de partir ou même à cheval ! Et le tout sans avoir à enlever tes bottes en plus. (Enfin je tiens à préciser que l’enfilage à vitesse grand V demande un chouillat d’entraînement, mais rien d’inaccessible… o/) De même en bas de chaque jambe, tu trouveras une petite lanière qui se placera sous la semelle de tes chaussures pour garder un pantalon bien fixe, qui ne remonte pas. Quand à la taille du pantalon, elle est vraiment haute, pour protéger tes reins du froid (surtout si ta veste ne descend pas très bas). Oh ! Et j’allais oublier le point-clef : doublé d’un fond en synthétique, tu ne glisseras point sur ta selle (même mouillée).

Je n’ai pas rencontré de problème particulier avec ce pantalon. Il est solide (vraiment solide) comparé à l’idée que je m’en suis faite en le touchant la première fois. Il sèche bien, il est pratique à laver (un coup sous l’eau, on laisse sécher et zou, c’est repartir pour un tour), idéal pour monter longtemps, confortable… J’ai croisé quelques ronces sournoises et elles n’ont pas fait ne serait-ce qu’une égratignure au tissu. Je dirais à la limite que le seul défaut peut se trouver dans ces fameuses fermetures éclair si pratiques : qui dit fermetures éclair dit que ce n’est pas parfaitement étanche. Mais honnêtement, elles sont protégées par un rabat et la seule fois où l’eau a réussi a passer légèrement (légèrement!) à travers, je me trouvais dans une véritable tempête couplant vent et pluie drue qui arrivait limite à l’horizontale. Et encore, je n’étais moi-même pas mouillée puisque j’avais couplé ce pantalon avec le pantalon Kipwarm de Fouganza !

Côté taille, j’ai pris la taille M qui est un peu grande pour mes un mètres soixante et ma cinquantaine de kilos, mais ça reste très bien, sans que ça ne me gène ni rien. Donc un conseil, prenez plutôt votre taille habituelle ! Si vous hésitez entre deux, je pense que la plus petite conviendra largement : ce pantalon se porte de toute façon large puisqu’il vous faut glisser votre vrai pantalon dessous !

Pour conclure.

Points positifs.

  • Réellement imperméable
  • Coupe-vent
  • Respirant
  • Pratique avec ses fermetures éclair
  • Sa résistance
  • Son petit format, le rendant facile à glisser dans n’importe quel sac
  • Son prix dans la moyenne (64€99)

Points négatifs.

  • Les fermetures qui, en cas de très grosses pluies, peuvent laisser passer de l’eau
  • Le look qu’il offre

En gros si tu as réellement besoin d’un pantalon de pluie qui tienne ses promesses, qui soit technique et qui soit une valeur sûre, fonce sur celui de Felix Bühler ! Tu ne regretteras pas ton achat quand tu courras dans les champs et dans le froid en tout confort !

(Retrouve-le juste ici, sur le site de Krämer !)

Rendez-vous sur Hellocoton !1 intrépide dresseur de poney a cliqué sur j'aime.

6 Replies to “(#048) J’ai testé pour vous… – Le pantalon imperméable de chez Felix Bühler.”

  1. Top 😀 Bon à savoir 🙂

  2. Top, dommage pour le look un peu « sac poubelle », mais si c’est effi ace, je vote pour !

  3. Bad look mais pratique, je vote pour!

  4. Quand j’ai vue la photo du pantalon, je me suis tout de suite dit « on doit glisser sur la selle ». Mais d’après tes dires non, comme quoi faut pas se fier à ce que l’on voit. Par contre, il fait un bruit de k-way quand on le met?

    1. Alors non, on ne glisse pas du tout, même avec la selle et le pantalon mouillé ! C’est d’ailleurs ce qui fait la force de ce modèle-là (et qui le rend préférable aux pantalons de voile aussi) ! Par contre oui, la matière peut faire un bruit de kway si on l’enfile (notamment à cheval). Mais une fois mis, non, pas de bruit particulier ! J’ai monté un cheval qui craignait vraiment ce type de bruit (j’ai fait drapeau uniquement en frottant mes deux manches l’une sur l’autre en attrapant un truc dans ma poche) et je portais le pantalon. RAS avec le pantalon ! Donc testé et approuvé, il est silencieux une fois à cheval. xD Mais du coup, avec ce type de chevaux, il vaut mieux enfiler le pantalon à l’avance histoire de. 🙂

  5. […] aussi du vent (et du froid aussi) ! (Je t’en ai testé deux : le Kipwarm de Fouganza et le pantalon imperméable de Felix Bühler. […]

Laisse ton avis !